La bouche pleine de...Carotte!

Une française et sa cuisine au pays des becs sucrés au sirop d'érable...

15 juin 2009

Un vieil objet et une salade séculaire

Récemment Miss Diane a lancé un jeu : le jeu des vieilleries!  Rien à gagner à part mettre de l'ordre dans nos tiroirs de cuisine (c'est déjà pas mal pour la plupart d'entre nous) pour en retirer le plus vieil objet de cuisine que l'on possède de nos aïeux ou pas, obsolète ou pas!  On en profite, au passage, pour déterrer divers ustensiles non utilisés ou complètement oubliés (parce que non utilisés!) qui peuplent tiroirs et placards...  Je possède ce genre d'objets oubliés.  J'ai un tiroir spécial pour eux.  Il porte le nom de bric-à-brac et fait office de fourre-tout pour entasser ce genre de choses la plupart du temps à l'état neuf d'ailleurs.  Alors vous comprendrez bien que ce n'est pas de là que j'ai sorti mon vieil objet de cuisine! 

Mon plus vieil ustensile, c'est un des plus utilisés.  Presque quotidiennement.  C'est une spatule. Elle me vient de ma grand-mère maternelle.  Je l'ai récupéré à sa mort alors qu'à l'époque je ne savais même pas que j'allais aimer la cuisine à ce point.  Je l'ai pris parce que j'aimais bien son manche rouge rayé de blanc cassé.  J'avais pris aussi les petits plats dans lesquels elle savait faire les oeufs au plat que j'adorais, ceux avec le jaune bien coulant mais le bord du blanc qui frisouille, doré et croustillant.  Ah tiens!  Je crois même qu'elle me les servait avec la spatule...

DSC_4013

Mais je possède quelque chose d'aussi précieux que ces objets, qui a eux trois approchent tout de même le 100 ans d'âge...  Je possède une recette, écrite de la main de mon autre grand-mère un an avant sa mort.  Je n'ai jamais retranscrit cette recette.  Le bout de papier est usé, déchiré, jauni par le temps mais il est toujours dans mon carnet de recettes.  Je l'ai ressorti récemment et j'ai refait, pour la énième fois, sa fameuse salade juive.  Je n'ai jamais su pourquoi elle portait ce nom-là mais c'est ma salade d'été préférée. 

Et en parlant d'été... Il n'y a d'été, pour une expatriée, qu'au chant des cigales et qu'au soleil plombant du Midi lorsque le rosé est frais, le saucisson sec et les olives cassées (mais ce n'est pas la saison, dommage!). Je vous retrouve de l'autre côté de l'Atlantique dans quelques jours, au coeur de ma Provence natale...

SALADE JUIVE

DSC_3664

  • 2 poivrons rouges

  • 1 aubergine

  • 2 courgettes

  • 4 tomates

  • 1 gousse d'ail

  • huile d'olive

  • vinaigre de vin rouge ou xérès

  • cornichons

  • persil haché

  • sel et poivre

  1. Faire rôtir les poivrons sur le grille du BBQ ou sous le grill du four jusqu'à que la peau soit bien noircie.

  2. Les déposer dans un bol avec une pellicule plastique pour emprisonner la vapeur qui fera décoller la peau.  Réserver 30 minutes puis détacher la peau de la chair.  Couper les poivrons en morceaux.

  3. Entretemps, couper les courgettes et l'aubergine en deux.  Badigeonner d'huile d'olive et faire griller sur le BBQ.  OU  les couper en cubes et les sauter à la poêle avec un peu d'huile d'olive.

  4. Monder et épépiner les tomates puis les détailler en cubes.

  5. Dans un saladier, mélanger tous les légumes + ail + cornichons coupés en rondelles+ persil haché.

  6. Ajouter un filet d'huile d'olive et du vinaigre au goût.

  7. Saler et poivrer.  Réserver au frais 1 heure avant de servir

DSC_3659

 

Posté par carotte90 à 16:45 - c. Salades! - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est une version de la salade juive que je ne me rappelle pas (les cornichons...), mais je crois que je confonds avec la tchoutchouka...

    Posté par Tiuscha, 16 juin 2009 à 09:24
  • Je ne connaissais pas cette salade, un peu comme une ratatouille. J'aime l'ajout de cornichons.

    Posté par Hélène, 16 juin 2009 à 11:00
  • Comme elle a l'air bonne et rafraîchissante ! Mais dis-donc, c'est la spatule de ma maman que tu as là, toute dépeinturelurée... enfin, c'est la même...

    Posté par Béa, 16 juin 2009 à 11:24
  • j'adore les salades cuites !

    Posté par trinidad, 16 juin 2009 à 11:50
  • Merci beaucoup pour ta participation et pour avoir partagé tes beaux souvenirs avec nous.

    Bon séjour dans ta Provence natale!

    Posté par Miss Diane, 16 juin 2009 à 12:38
  • Là , c'est sûr que tu ne vas pas manquer de ces légumes pour faire le plein de cette salade !

    Posté par irisa, 16 juin 2009 à 12:51
  • Je ne connaissais pas du tout. Je bookmarke et je fais en août. Bon voyage!

    Posté par Tarzile, 16 juin 2009 à 18:58
  • QUand tu auras quelques minutes, tu peux me dire quel type de cornichons tu utilises ?

    Posté par Tarzile, 16 juin 2009 à 18:58
  • Très bonne cette petite salade.

    Posté par gourmandelise, 17 juin 2009 à 02:55
  • Très joli souvenir, merci pour cette belle histoire qui me fait penser aussi à ma grand-mère maternelle.

    Posté par létitia, 17 juin 2009 à 03:17
  • Jolie histoire et belle recette.
    Merci et donc à bientôt!

    Posté par Christelle, 17 juin 2009 à 05:20
  • Pas certaine de l'origine du nom non plus mais elle est similaire a celle que ma grand-mere a ramene de ses annees passees au Maroc...

    Posté par Lolotte, 29 juin 2009 à 14:08
  • Cocuou Carotte,

    La date de ton départ n'est pas indiquée alors je ne sais pas quand tu pars... si tu es, la semaine prochaine, chez toi en France, je me dis que l'on n'aura jamais été aussi proches toutes les deux ^^ (je ne suis pas tout près, en Corrèze, mais c'est déjà bien plus rapproché que Québec et le nord de la France ^^).

    Ca faisait longtemps que je n'étais pas passée sur un blog, ça me fait plaisir de te rendre visite !

    Bonnes vacances,
    Elo

    Posté par Elo, 30 juin 2009 à 01:43
  • Merci de partager cette salade de ta grand-mere, de sa main, c'est tres emouvant !
    Bonnes vacances !

    Posté par MaryAthenes, 01 juillet 2009 à 07:02
  • et le cumin ? je croyais que c' était 1 des principaux éléments
    bises

    Posté par gilou, 27 juin 2015 à 05:44

Poster un commentaire